Accueil > Les origines commençant par A > L'origine de aiguillette

L'origine de Aiguillette



Nouer l'aiguillette

On peut mettre au nombre des maladies de l'esprit humain la croyance que nos pères accordaient aux enchantements, aux amulettes, etc. Entre autres pouvoir qu'on donnait aux sorciers, il faut compter celui qu'on leur supposait d'empêcher l'homme de consommer le mariage, en le réduisant à une complète impuissance : c'est ce qu'on appelait nouer l'aiguillette.
Dans Cyrano Bergerac, un sorcier s'exprime en ces termes : Je montre aux bergers à nouer l'aiguillette le jour des noces.

On portait autrefois des hauts-de-chausse attaches avec une aiguillette, et on disait d'un homme qui n'avait pu s'acquitter de son devoir que son aiguillette était nouée.
Les sorciers ont de tout temps passé pour avoir le pouvoir d'empêcher la consommation du mariage : cela s'appelait nouer l'aiguillette. La mode des aiguillettes passa sous Louis quand on mit des boutons aux braguettes.

Autres origines :