Accueil > Les origines commençant par A > L'origine de ailes

L'origine de Ailes


Les deux extrémités d'une armée rangée en bataille. Pan, l'un des capitaines de Bacchus, en est regardé comme le premier inventeur ; et c'est pour cela, dit-on, que les anciens qui nommaient cornua ce qu'on appelle aujourd'hui ailes, représentaient Pan avec des cornes à la tête.


L'armée romaine

Ce qu'il y a de certain, c'est que cette manière de ranger les armées est très ancienne. On sait que les Romains donnaient le nom d'ailes à deux corps de troupes de leurs armées placés l'un à droite et l'autre à gauche, et qui consistaient chacun en 400 chevaux et 4200 fantassins. Ces ailes étaient ordinairement de troupes alliées, et leur usage était de couvrir l'armée romaine, comme les ailes d'un oiseau servent à lui couvrir le corps.
Les troupes des ailes étaient appelées alares et alares copioe.


Aile de Saint-Michel

Ordre de chevalerie. Alphonse Henri, premier roi de Portugal, institua cet ordre en 1171, en mémoire d'une victoire qu'il remporta sur le roi de Séville et les Sarrasins, et dont il crut être redevable à saint-Michel, qu'il avait invoqué dans cette guerre.
L'insigne des chevaliers était une aile, ou demi-vol de pourpre, le bout en bas, sur un cercle à huit pointes, quatre droites en croix, quatre ondées et aiguisées en sautoir ; le tout d'or en forme d'étoile rayonnante. Ils portaient cet insigne sur l'estomac et leur devise était ces trois mots latins : Quis est Deus qui répondent au sens du mot hébreu Michel.

En complément :

Autres origines :