Accueil > Les origines commençant par A > L'origine de antimoine

L'origine de Antimoine


Ce minéral a été longtemps connu avant d'être employé en médecine. Paracelse est, parmi les médecins, le premier qui en fit usage, vers l'an 1522 ; il n'avait pas cependant été le premier à reconnaître les propriétés qu'on lui accorde.


Des propriétés médicinales

Cette découverte est due à un moine nommé Basile Valentin, Allemand de nation. Ce moine, qui cherchait la pierre philosophale, ayant jeté aux pourceaux le résidu de ses expériences, reconnut que ceux qui en avaient mangé, après avoir été purgés violemment, en étaient devenus bien plus gras. La fantaisie lui prit de faire le même essai sur ses confrères ; mais la dose était trop forte, et les religieux en moururent. De là le nom d'antimoine qu'on donna dans la suite à ce minéral.
Malgré cet accident funeste, Basile Valentin ne se rebuta pas, il chercha à diminuer ce que ce remède pouvait avoir de dangereux, et parvint à le préparer de manière à en tempérer la violence.

Suivant d'autres, il a été ainsi nommé comme n'étant presque jamais seul, d'anti et de monos, parce qu'il est toujours mêlé avec des matières étrangères.


Aussi appelé marcassite de plomb

L'antimoine a tous les caractères du métal, excepté qu'il n'est pas malléable. On le trouve dans les mines de toutes sortes de métaux, surtout dans celles d'argent et de plomb. Quelques uns l'ont appelé marcassite de plomb. Il se fond au feu, mais avec quelque difficulté; il se dissout dans l'eau. La Hongrie et l'Allemagne sont les principaux lieux qui le produisent. On en distingue de deux sortes, le mâle et la femelle ; le dernier est le meilleur.


Un usage multiple

L'antimoine est employé à quantité d'usages : on s'en sert pour donner un poli admirable aux verres ardents concaves ; mêlé au cuivre , il rend le son des cloches plus fin ; il entre dans les caractères d'imprimerie, et dans l'étain, pour le rendre plus dur et plus blanc. Ses préparations sont innombrables pour les usages de la médecine.

Autres origines :