Accueil > Les origines commençant par A > L'origine de arène

L'origine de Arène


Signifie proprement le sable, le gravier dont la terre est couverte en certains endroits, et principalement aux rivages de la mer et des rivières. Il s'est dit par extension des places, des lieux où les anciens Romains faisaient combattre les gladiateurs, parce qu'ou avait soin d'y répandre du sable.


Description des arènes de Nîmes

Monument qui transmet à la postérité
Et leur magnificence et leur férocité (la magnificence et la férocité des Romains).
Par des degrés obscurs, sous des voûtes antiques,
Nous montons avec peine au sommet des portiques.
Là, nos yeux étonnés promènent leurs regards
Sur les restes pompeux du faste des Césars.
Nous contemplons l'enceinte où l'arène souillée
Par tout le sang humain dont elle fut mouillée,
Vit tant de fois le peuple ordonner le trépas
Du combattant vaincu qui lui tendait les bras.
Quoi! dis-je, c'est ici, sur cette même pierre,
Qu'ont épargné les ans, la vengeance et la guerre,
Que ce sexe si cher au reste des mortels,
Ornement adoré de ces jeux criminels,
Venait d'un front serein et de meurtres avide
Savourer à loisir un spectacle homicide !
C'est dans ces tristes lieux qu'une jeune beauté,
Ne respirant ailleurs qu'amour et volupté,
Par le geste fatal de sa main renversée
Déclarait sans pitié sa fatale pensée,
Et conduisait de l'œil le poignard suspendu
Dans le flanc du captif à ses pieds étendu.

(Voyage de Chapelle et de Bachaumont.)

En complément :

Autres origines :