Accueil > Les origines commençant par A > L'origine de athenée

L'origine de Athenée



Un lieu public

L'Athénée était un lieu public à Rome, bâti l'an 135 de l'ère chrétienne, par l'empereur Adrien, pour servir d'auditoire aux savants et à ceux qui voulaient lire leurs ouvrages en présence de beaucoup de monde. Il servait aussi de collège, et on y faisait des leçons publiques. On conjecture qu'Adrien nomma ainsi cet édifice du grec Athênê, Minerve, parce qu'il était juste qu'un lieu destiné pour réunir les savants portât le nom de la déesse des sciences.
Un semblable athénée, construit à Lyon par l'empereur Caligula, fut célèbre par les hommes habiles qui y enseignèrent et par les prix qu'y fonda ce prince.
On a étendu depuis ce titre aux académies destinées à l'enseignement des sciences et des langues, aux collèges, aux bibliothèques, aux cabinets des savants.


Athénée des arts

Cette société savante, établie à Paris en 1792, s'occupait dans ses travaux de la prospérité des sciences, des belles lettres et des arts. Tous les artistes, fabricants ou inventeurs qui désiraient obtenir les suffrages de l'athénée des arts, soumettaient leurs inventions, procédés ou perfectionnements à cette société, qui les mentionnait simplement ou les récompensait par des médailles, suivant leur degré de mérite.

Autres origines :