Accueil > Les origines commençant par A > L'origine de auges

L'origine de Auges



Le supplice des auges

Le supplice des auges s'appliquait de cette manière, suivant Rollin : « On mettait le criminel à la renverse dans une auge, et, après l'avoir fortement attaché aux quatre coins, on le couvrait d'une autre auge, à la réserve de la tête, des pieds et des mains qui sortaient par des trous faits exprès. »
Dans cette posture incommode, on lui présentait la nourriture nécessaire, qu'on le forçait de prendre malgré lui ; pour boisson, on lui donnait du miel détrempé dans du lait, et on lui en frottait tout le visage, ce qui attirait sur lui une quantité incroyable de mouches, d'autant plus qu'il était toujours exposé aux rayons ardents du soleil. Les vers engendrés de ses excréments lui rongeaient les entrailles au dedans.
Ce supplice durait ordinairement quinze ou vingt jours, pendant lesquels le patient souffrait des maux indicibles.

Autres origines :