Accueil > Les origines commençant par B > L'origine de bandouiler

L'origine de Bandouiler



Des voleurs qui se déplaçaient par bandes

C'est, dit M. de la Monnoye, le nom qu'on a originairement donné aux voleurs qui habitaient les monts Pyrénées, vraisemblablement, comme dit Borel, parce qu'ils allaient par bandes. On a depuis entendu par ce nom toute sorte de voleurs, de fripons, de déterminés. Ce terme est plus ancien dans la signification de cornette de cavalerie à Malte, où bandoliero est le nom de cet officier.


La confirmation de J. Lefevre

Le sentiment de M. de la Monnoye se trouve confirmé par celui de J. Lefevre :
« Les moins hautes montagnes des Pyrénées ne sont guère mieux peuplées fors de Français et Espagnols bannis de leur pays, qu'on nomme bandoliers, qui ne vivent que sans merci, dévalisant ceux qui pensent traverser ces détroits pour gagner l'Espagne ou la France... C'est en somme un vrai refuge de débauchés qu'Espagnols, que Gascons, en telle quantité qu'ils marchent par bandes et factions diverses qu'ils nomment bandouil...
Or ces bandoliers, comme ceux qui sont premièrement et la plupart composés d'Espagnols, avec le nom, ils y ont apporté presque tous les mœurs et façons de faire dont ils usent. Bandolier vient de vando (en espagnol), qui signifie faction, amas, partialité ; et vandero, homme de faction ; puis le Gascon prononce toujours le b pour v. »

Autres origines :