Accueil > Les origines commençant par B > L'origine de baudrier

L'origine de Baudrier


Ce qu'on appelait autrefois baudrier, dit le Duchat, dans ses notes sur Rabelais, était proprement une ceinture de cuir doublée d'un autre cuir, laquelle servait à mettre de l'argent, et à pendre aussi l'épée, lorsqu'on avait droit d'en porter une.


Une ceinture en marque de dignité

Les empereurs donnèrent à ceux qu'ils voulaient honorer de la compagnie de leur suite, une courroie, pour marque de leur dignité ou grade, appelée cingulum militare, c'est-à-dire ceinture militaire, que les officiers portaient, autant ceux qui servaient au palais et suite de l'empereur, que les capitaines et soldats des légions servants aux armées et garnisons. Cette courroie s'appelait balteus, et de nos Français baudriers, parce qu'elle était de cuir sec (que nous appelons baudrier), auquel pendait l'épée de ceux qui avaient droit de la porter ; et ce baudrier était quelquefois changé en écharpe, principalement pendant la guerre.

Autres origines :