Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de cardinal

L'origine de Cardinal


Prince ecclésiastique qui fait partie du sacré collège, et qui a voix active et passive dans le conclave, lors de l'élection du pape. Ce titre est très ancien dans l'église, et on le trouve dès l'an 499. On prétend même que dans le sixième canon du concile de Rome, tenu sous saint Sylvestre, en 324, il est fait mention de cardinaux-diacres.


Une prééminence sur les évêques à partir du XIIe siècle

Les cardinaux n'étaient originairement que les prêtres principaux ou les curés des paroisses de Rome. Ce titre n'était pas même réservé à cette église ; il était aussi en usage en France : l'évêque de Paris et plusieurs autres avaient leurs prêtres cardinaux. Ces prêtres avaient seuls le droit d'administrer les sacrements ; lorsqu'ils étaient nommés aux évêchés, leur cardinalat cessait.
Les choses restèrent en cet état jusqu'au XIe siècle : alors le souverain pontife crut qu'il était de sa grandeur d'avoir un conseil de cardinaux plus élevés en dignité que les anciens prêtres ; mais ces cardinaux assesseurs n'eurent pas dès ce moment la prééminence sur les évêques ; ils ne s'élevèrent au-dessus d'eux qu'après s'être arrogé, en 1181, lors de l'élection de Lucius III, le droit de nommer seuls les papes, à l'exclusion du clergé et du peuple de Rome, qui avait joui de ce droit depuis 1058.


La calotte rouge des cardinaux

Ce fut dans le concile de Lyon, en 1243, que le pape Innocent IV donna aux cardinaux le chapeau rouge. Il n'y avait auparavant que les légats a latere qui portassent cette marque de distinction. Les cardinaux réguliers portèrent la coiffure de leur ordre jusqu'en 1591, que Grégoire XIV leur accorda aussi le chapeau rouge. Boniface VIII leur donna à tous la pourpre sur la fin du XIIIe siècle : quelques uns l'avaient cependant déjà portée, surtout dans les légations. Enfin Paul II leur donna la calotte rouge, le cheval blanc et la housse de pourpre.
Le Pagliari dit que ce qui obligea le pape Grégoire XIV à donner le bonnet rouge aux cardinaux-moines, fut que, durant son cardinalat, il avait souvent remarqué le peu de respect que l'on portait, et même les indignités que l'on faisait quelquefois à ces vénérables prélats, dans la foule des grandes cérémonies, parce que, n'ayant que des bonnets noirs, ils n'étaient pas assez distingués.
C'est pour la même raison que Louis XIII donna la croix pectorale aux évêques de France, que l'on dit avoir eu cette obligation à la rusticité des Suisses.


Le titre d'éminence

Urbain VIII leur accorda le titre d'éminences le 10 janvier 1630 ; jusque là ils étaient traités d'illustrissimes, nom que portent encore les princes d'Italie qui n'ont pas le titre d'altesse.

Autres origines :