Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de carpe

L'origine de Carpe



Naturalisée au XVIe siècle

Espèce de poisson du genre cyprien, propre aux eaux douces des parties méridionales et tempérées de l'Europe. On connaît l'époque de sa naturalisation dans plusieurs contrées. Pierre Marschal la porta en Angleterre, en 1514 ; Pierre Oxe, en 1560, en Danemarck. Elle a été introduite quelques années après en Hollande et en Suède.


Un poisson d'une force prodigieuse

La carpe peut sauter en même temps à six pieds de distance et par-dessus une grille de six pieds de haut. Pour opérer ce saut, elle se roule de manière que son corps forme un cercle ; s'étendant ensuite avec une prodigieuse rapidité, elle frappe l'eau avec force du milieu de son corps. C'est surtout au temps du frai qu'elle fait usage de cette force prodigieuse pour se rendre dans les étangs auxquels les rivières communiquent. On compte 621 600 œufs dans une carpe de neuf livres.


Une durée de vie impressionnante

Les carpes peuvent vivre très longtemps ; on en a vu dans les fossés du château de Pontchartrain, appartenant à M. de Maurepas, qui avaient au moins 150 ans bien avérés. Elles peuvent acquérir un volume considérable : la plus gigantesque est celle indiquée par Bloch, comme pêchée à Bischofshause, près de Francfort sur l'Oder ; elle était de deux aunes et demie de Prusse de long, et pesait 70 livres.
Mais c'est une erreur de croire que cette sorte de mousse qui couvre la tête de quelques carpes, très vieilles il est vrai, soit un signe de vieillesse, et comme le cachet du temps : c'est une maladie à laquelle les carpes jeunes ou vieilles sont sujettes.

En complément :

Autres origines :