Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de cénotaphe

L'origine de Cénotaphe



Un monument à la gloire des morts pour la patrie

Cénotaphe, du grec kénos, vide, et taphos, tombeau. C'était un monument que les anciens faisaient élever à la gloire de ceux qui étaient morts pour la patrie, lorsqu'ils avaient fait naufrage, ou qu'ils avaient péri dans une bataille.

Priam regrette un fils, il le pleure : il ignore
Que sous une autre forme Esaque vit encore.
Une tombe où son nom est gravé sur l'airain,
Mouvement où sa tendre est attendue en vain,
Des mains du grand Hector, et des princes ses frères,
Reçoit le vin, le miel, et les fleurs funéraires.

(Les Métamorphoses)

On élevait un cénotaphe, un tombeau vide à la mémoire des morts dont on n'avait pu recueillir les restes. Dans les sacrifices funèbres, appelés en latin inferiœ, on répandait sur la tombe du vin, du miel, du lait, de l'encens et des fleurs funéraires.

Autres origines :