Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de châle (ou schall)

L'origine de Châle (ou schall)



L'introduction des châles en France

Les premiers châles de Cachemire furent apportés en France par les ambassadeurs de Tippo-Saëb, et étaient regardés comme la partie la plus précieuse des présents du prince. Cependant l'usage ne s'en répandit point en France à cette époque. Lorsque l'armée française entra en Egypte, généraux, officiers et soldats, tous absolument ignoraient la valeur de ces tissus précieux : aussi, après la bataille des Pyramides, les soldats qui s'étaient emparés des cachemires roulés en turbans les découpèrent et s'en firent des cravates. Une partie considérable de ces riches dépouilles des Mamelucks fut envoyée en France, et servit de parure à nos élégantes. Mais la mode changea ; au lieu de les porter en cravates, on les porta sur les épaules.


Les premières fabriques de châles en France

Par la suite, notre industrie s'est emparée de cette fabrication : les châles français rivalisèrent les châles de l'Inde, et nous avons pu cesser d'être tributaires de l'étranger.
C'est à M. Ternaux que nous sommes redevables de la première fabrication, en France, de châles avec la matière de cachemire. En l'an XII (1803), MM. Jobert, Lucas et compagnie, de Reims, ont obtenu un brevet d'invention pour avoir fabriqué des châles imitant le cachemire.

Autres origines :