Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de chambellan

L'origine de Chambellan


Les rois de Perse avaient leur Chambellan ; et il est fait mention d'un Chambellan d'Hérode dans les Actes des apôtres. Les empereurs romains du haut et du bas empire avaient aussi de semblables officiers, sous le titre de prœpositi cubiculi ; et les derniers empereurs grecs de Trébisonde ont conservé ce titre dans leur cour.


La création de a charge de grand Chambellan

Si l'on en croit Mézeray, la charge de grand Chambellan n'aurait été créée en France qu'à la suppression de celle de chambrier du roi : « Le chambrier, dit-il, gardait le trésor du roi, et, comme je crois, les titres et chartes. De sa décadence s'est fait le grand Chambellan, qui a succédé en une partie de ses fonctions. »
Ce qui paraît plus certain, c'est que la charge du grand chambrier, qui était supérieur au grand Chambellan, ayant été supprimée sous François Ier, en 1545, une partie des attributions du grand chambrier ont été données au grand Chambellan, dont l'office est presque aussi ancien en France que la monarchie ; car, si nous ne voulons pas ajouter foi à Nicolas Gilles, qui dit, en la Vie de Clovis, qu'Aurélien député par Clovis vers Gombaut, roi de Bourgogne, pour aller demander sa nièce Clotilde en mariage, était Chambellan de ce premier roi chrétien ; au moins devons-nous croire à Guaguinus, en la vie de Clotaire, et à Fauchet, qui ont assuré que Gautier de Calez ou de Caux, seigneur d'Yvetot, était chambellan de son fils Clotaire.

Autres origines :