Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de chœur

L'origine de Chœur


Chœur, du latin chorus. Le chœur était, chez les Grecs et chez les Latins, une troupe d'hommes ou de femmes, de jeunes garçons ou de jeunes filles, qui dansaient en chantant les louanges des dieux au son des instruments de musique : cette cérémonie faisait une partie considérable du culte divin dans toutes les fêtes qu'ils célébraient.


La poésie dramatique

Chez les anciens le chœur était une partie essentielle des pièces dramatiques ; avant Eschyle, il faisait même seul, ou presque seul, une tragédie, qui n'était autre chose, dans l'origine, que des hymnes et des danses en l'honneur de Bacchus. Thespis joignit le premier au chœur un personnage qui déclamait ; Eschyle en ajouta un second ; Sophocle et Euripide en mirent autant qu'ils le jugèrent convenable. Les chœurs ne chantèrent plus que par intervalle, et devinrent partie intéressée dans l'action, quoique d'une manière plus éloignée que les personnages qui y concouraient. Le chœur, ainsi incorporé à l'action, parlait quelquefois dans les scènes par la bouche de son chef, qu'on appelait coryphée.
« On ignore, dit M. Furgault, si les premières tragédies latines eurent des chœurs comme celles des Grecs ; on sait seulement qu'il y avait des danses et des chants dans les intermèdes. »
Dans la tragédie moderne, on a supprimé les chœurs, si nous en exceptons l'Athalie et l'Esther de Racine : les violons y suppléent.

Autres origines :