Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de chorégraphie

L'origine de Chorégraphie



Une origine indéterminée

Cet art de décrire la danse a été ignoré des anciens, ou, s'ils en ont eu quelques connaissances, elles ne sont point parvenues jusqu'à nous. Aucun auteur ne fait mention de cet art avant Furetière. Il est parlé dans son dictionnaire du traité curieux fait par Thoinet Arbeau, chanoine de Langres, et imprimé à Langres, en 1588, sous le titre d'Orchésographie ; il écrivait au-dessous de chaque note de l'air les mouvements et les pas de danse qui lui paraissaient convenables ; mais il ne donne pas de signes pour la figure et les autres éléments de la danse.


Beauchamps et Feuillet

Beauchamps donna ensuite une forme nouvelle à la chorégraphie, et perfectionna l'ébauche ingénieuse de Thoinet Arbeau ; il trouva le moyen d'écrire les pas par des signes auxquels il attacha une signification et une valeur différentes, et il fut déclaré l'inventeur de cet art par arrêt du parlement. Feuillet, maître de danse à Paris, s'en occupa aussi ; il publia un ouvrage intitulé Chorégraphie, ou l'art d'écrire la danse par caractères, figures et signes démonstratifs, etc. La deuxième édition de cet ouvrage parut en 1701. Feuillet s'y attribue exclusivement l'invention de cet art ; mais d'autres l'accusent d'avoir volé cette idée à Beauchamps.

Autres origines :