Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de chronomètre

L'origine de Chronomètre



Une invention de George Graham

George Graham, habile horloger et mécanicien anglais, membre de la société royale de Londres, mort en 1751, a donné le nom de chronomètre à une petite pendule portative de son invention qui marque les tierces, et qui est fort utile dans les observations astronomiques, parce que l'on peut commodément la faire marcher dans l'instant précis où l'observation commence, et l'arrêter de même à l'instant où elle finit ; ce qui fait qu'on a exactement le temps juste qu'elle a duré.


Le chronomètre en musique

On a aussi appelé chronomètre un instrument que M. Sauveur décrit dans ses Principes d'acoustique. C'était un pendule particulier, qu'il destinait à déterminer exactement les mouvements en musique.
M. Davaux, musicien, a imaginé un instrument qui se nomme également chronomètre, et qui est propre à déterminer d'une manière fixe et invariable le genre de mouvement que le compositeur a entendu donner à chaque morceau de musique. M. Sauveur, en 1701, a eu l'idée d'un instrument auquel il a donné le nom d'échomètre, et qui avait aussi pour but de déterminer précisément la durée des mesures et des temps.
M. Renaudin, marchand de harpes, a annoncé un autre instrument auquel il a donné le nom de plexichronomètre, mot grec qui signifie battement de la mesure du temps.
M. Despréaux, membre du Conservatoire, a également annoncé en 1823 un chronomètre musical établi sur des bases astronomiques servant, etc.

Autres origines :