Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de chrysographie

L'origine de Chrysographie



Un art très ancien

Ceux qui ont exercé la chrysographie, ou l'art d'écrire en lettres d'or, paraissent avoir été très honorés. Siméon Logothète dit de l'empereur Anthémius, qu'avant de parvenir à l'empire il avait été chrysographe. L'écriture en lettres d'or pour les titres des livres et pour les grandes lettres paraît d'un temps fort reculé : les manuscrits les plus anciens ont de ces sortes de dorures. Il est fait mention dans l'histoire des empereurs de Constantinople des chrysographes ou écrivains en lettres d'or.
Un sage des lettres d'or était très commun vers le IVe et le Ve siècle ; il a diminué depuis ce temps ; il s'est même perdu, car on ne sait plus aujourd'hui attacher l'or au papier comme on le voit à la Bible de la bibliothèque du roi, au Virgile du Vatican, aux manuscrits de Dioscoride, et à une infinité de livres d'église.

Autres origines :