Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de cidre

L'origine de Cidre



Déjà connu dans l'Antiquité

Les anciens ont-ils connu le cidre ? l'affirmative est prouvée par des passages de Pline et d'autres auteurs. On prétend néanmoins que l'usage de cette boisson, en France et en Angleterre, n'a guère que trois siècles. Il parait même que les Hébreux en ont connu l'usage. Les Grecs et les Romains avaient du vin de pommes, ce qui est la même chose que le cidre.


Du cidre pour les pauvres

On a imaginé, vers le XIXe siècle, de faire un cidre économique pour la classe pauvre. On met dans un tonneau, qui précédemment a contenu du vin, une quantité de pommes coupées par tranches et séchées au four ; ou y verse une quantité d'eau proportionnée ; on y jette du levain de bière et de la mélasse : on laisse fermenter le tout pendant quelques jours, en ayant soin de bondonner légèrement le tonneau avec du papier.


Les altérations du cidre

On fait subir au cidre plusieurs altérations qu'il est bon de signaler : on le colore avec le coquelicot, un sirop de miel rouge, la cochenille, la cannelle, les baies d'hièble ou de sureau. Les sophistications les plus dangereuses sont celles que l'on fait avec la céruse, la litharge, la potasse, la chaux.

Autres origines :