Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de combat singulier

L'origine de Combat singulier



Un usage jadis très courant

L'usage de ces combats s'est introduit sous le règne d'Othon. Cette manière de procéder était autrefois fort ordinaire, et avait lieu non seulement en matière criminelle, mais encore dans les causes civiles ; elle était fondée sur cette présomption que Dieu n'accordait la victoire qu'à celui qui avait le meilleur droit. L'accusateur était obligé de protester avec serment de la vérité de son accusation. L'accusé lui donnait le démenti ; alors chacun jetait son gage du combat, et l'on constituait les parties prisonnières jusqu'au jour où il avait lieu.


Défendu par Philippe-le-Bel

Philippe-le-Bel avait, en 1303, défendu en France ces sortes de combats, et cette défense subsistait lorsque Jarnac et La Châtaigneraie se battirent en présence de Henri II. Ce fut la dernière fois que l'adresse d'un champion décida des questions qui doivent être soumises au tribunal de la raison et de la justice.

Autres origines :