Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de corset

L'origine de Corset



L'usage du corset dans la Grèce antique

Il parait que chez les anciens les jeunes filles se serraient fort avec une large bande qu'elles mettaient par-dessus la chemise, au-dessous du sein, pour se rendre la taille plus fine, et la faire mieux paraître. Le mot grec employé pour nommer cette sorte de corset signifiait lien de la poitrine ; et les Romains, l'appelaient castulla. On lit aussi dans quelques commentateurs que les dames grecques se serraient le corps avec de petites planches de bois de tilleul très minces, lorsqu'elles avaient quelque difformité à cacher.
L'usage de se serrer le corps doit avoir été connu des Etrusques, comme on le prouve par une femme nommée Scylla, que l'on voit sur une pâte antique, et dont le corps se rétrécit vers les hanches, comme un corset (Winkelmann , Histoire de l'art chez les anciens).


Le corset chez les Romains

Le corset des dames romaines était le plus brillant de leurs ajustements. Elles se servaient de ceintures ou de bandes dont les jeunes personnes se serraient le sein qui, jusque là, n'avait été soutenu, pour ainsi dire, que par les mains de la nature. Il y a apparence que ces bandes donnèrent la première idée des corsets. Ils ne furent pas longtemps en usage sans qu'on les décorât de tout ce que le luxe et l'envie de plaire peuvent imaginer.


L'introduction du corset en France

Ce fut Catherine de Médicis qui introduisit en France l'usage de ces corps de baleine, espèces de cuirasses pour renfermer et contenir la taille des enfants, et qui leur sont très pernicieuses, parce qu'elles gênent la nature, la forcent et souvent l'étouffent. On a depuis longtemps abandonné ces corps de baleine serrés; mais on a conservé les corsets qui maintiennent la taille sans la gêner.

Autres origines :