Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de cour d'amour

L'origine de Cour d'amour



Une société formée au XIe siècle

On appelait ainsi une société de gens d'esprit des deux sexes qui s'était formée en Provence vers la fin du XIe siècle ; elle s'était érigée en espèce de tribunal, où se jugeaient souverainement les questions agitées entre les poètes ou troubadours dans les temps de la chevalerie. Ces questions, contenues dans des poèmes appelés tensons, roulaient toujours sur des matières où l'amour avait part ; les brouilleries, les jalousies des amants étaient l'objet ordinaire des arrêts que rendait la Cour d'Amour.

Martial d'Auvergne a donné un recueil de pareils jugements, intitulé : arresta amorum, et sur lesquels Benoît de Court, fameux jurisconsulte, fit paraître, en 1533, un savant commentaire en latin.

Là se tenait la cour d'amour ;
Là, souvent en pleine audience,
Les jaloux et les inconstants
Perdaient leur cause avec dépens.
Là, pour terminer les querelles,
L'auguste sénat tour à tour
Appointait les amants fidèles,
Et, sur leurs plaintes mutuelles,
Mettait les époux hors de cour.

(Demoustier)

Autres origines :