Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de coureur

L'origine de Coureur


Domestique gagé par un grand seigneur, pour le précéder quand il sort, et exécuter ses ordres avec promptitude. L'usage nous en est venu d'Italie.


Une anecdote sous Louis XII

On lit, dans l'Histoire de Louis XII, que deux coureurs, les plus légers et les plus vites à la course qu'on eût encore vus, ayant été présentés à ce prince, il proposa une bourse de cent écus pour prix de la course à celui qui arriverait le premier à un but marqué. Les coureurs partirent, et volèrent plutôt qu'ils ne coururent, mais sans aucun avantage l'un sur l'autre, en sorte que les juges furent embarrassés pour savoir à qui adjuger le prix.
Dans le moment de ce débat, arriva un courrier d'Italie qui apporta au roi la nouvelle d'un avantage que son armée y avait remporté. Louis XII en marqua sa joie, et, voyant les deux coureurs toujours contestant entre eux, il leur dit : « Allez, mes enfants, vous ne méritez ni l'un ni l'autre le prix promis ; cet homme-là, en leur montrant le courrier qui venait d'arriver d'Italie, a mieux couru que vous » ; et aussitôt il prit la bourse destinée au vainqueur, et la donna au courrier, qui fut, outre cela, payé de sa course.

Autres origines :