Accueil > Les origines commençant par C > L'origine de cuir

L'origine de Cuir



Une invention de Tychius

La peau des animaux paraît avoir été universellement employée dans les premiers temps pour se couvrir ; il est donc vraisemblable qu'on ne tarda pas à donner aux peaux les préparations convenables, comme de les tanner, de les corroyer, etc. Pline fait auteur de cette invention un certain Tychius, natif de Béotie, sans marquer dans quel siècle vivait cet artiste. Homère parle d'un ouvrier de ce nom, fort célèbre, dans les temps héroïques, par son adresse à préparer et à travailler les cuirs ; entre autres ouvrages, il avait fait, dit-il, le bouclier d'Ajax.


Le cuir de Hongrie

Il n'y a pas fort longtemps que l'on connaît en France la manière de préparer le cuir de Hongrie, ainsi appelé des Hongrois, qui seuls avaient autrefois le secret de le travailler, quoique l'on prétende que cette manière de préparer quelques peaux soit venue originairement du Sénégal. Ce fut Henri IV qui en établit la première manufacture ; pour cet effet, il envoya en Hongrie un habile tanneur, nommé Rose, qui, ayant découvert le secret, revint en France, où il fabriqua cette espèce de cuir avec beaucoup de succès.


Les autres procédés pour tanner le cuir

En 1765, on a fait en Angleterre la découverte de la propriété de la sciure du chêne pour tanner les cuirs. La même année, un nommé Raukin, en Irlande, a employé le premier la bruyère pour préparer les cuirs.


Les tapisseries de cuir

Plusieurs prétendent que les premières tapisseries de cuir doré qui ont paru en France venaient d'Espagne, et que ce sont les Espagnols qui en ont inventé la fabrique. Ces tapisseries, tout-à-fait passées de mode, se fabriquaient surtout à Paris, à Lyon et à Avignon. Il nous en venait aussi beaucoup de Flandres, et celles de Malines étaient les plus estimées.

Autres origines :