Accueil > Les origines commençant par D > L'origine de docteur

L'origine de Docteur



Un titre créé au XIIe siècle

Le titre de docteur a été créé peu avant le milieu du XIIe siècle, pour succéder à celui de maître, devenu trop commun. On attribue l'établissement des degrés de doctorat, tels que nous les avons aujourd'hui, à Irnérius qui en dressa lui-même le formulaire. La première installation solennelle de docteur, conforme à ce prospectus ou formulaire, se fit à Bologne en la personne de Bulgarus, professeur de droit. L'université de Paris suivit cet usage pour la première fois, vers l'an 1145, en faveur et pour l'installation de Pierre Lombard.
Spelman croit que le mot docteur n'a commencé à être un nom de titre et de degré en Angleterre que sous le roi Jean, vers l'an 1207.


L'épithète attribuée avec le titre de docteur

Ceux qui se signalaient par leur doctrine recevaient, avec le titre de docteur, une épithète distinguée, pour marquer particulièrement en quoi consistait leur mérite ; ainsi Alexandre de Hales est appelé le docteur irréfragable et la fontaine de vie, comme le rapporte Possevin ; Saint Thomas, le docteur angélique ; saint Bonaventure, le docteur séraphique ; Jean Duns ou Scot, le docteur subtil ; Raymond Lulle, le docteur illuminé ; Roger Bacon, le docteur admirable ; Guillaume Ockam, le docteur singulier ; Jean Gerson et le cardinal Cusa, les docteurs chrétiens ; Denis le Chartreux, le docteur extatique. Il en fut de même d'une infinité d'autres, dont les écrivains ecclésiastiques font mention.

Autres origines :