Accueil > Les origines commençant par D > L'origine de drame

L'origine de Drame


Poème composé pour le théâtre et représentant une action soit comique, soit tragique.


Les règles du drame

L'unité d'action, l'unité de temps, et l'unité de lieu, sont les principales règles du drame, c'est ce qu on appelle les trois unités.

Qu'en un lieu, qu'en un jour, un seul fait accompli
Tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli.

(Boileau, Art poétique)

Drame, dans une acception moderne et moins étendue, se dit d'une espèce particulière de pièces de théâtre, qui n'est ni tragédie, ni comédie, ni tragi-comédie.


La première pièce dramatique

Le Préjugé à la mode, représenté la première fois le 3 février 1735, semble être la première pièce de ce genre, quoique son auteur, La Chaussée, l'ait improprement qualifiée du nom de comédie.
« L'abbé Desfontaines, dit M. Petitot, donna des éloges à La Chaussée relativement à sa pièce intitulée le Préjugé à la mode ; mais il le blâma d'appeler comédies des pièces où on ne riait jamais ; il l'engagea à les nommer drames ou romanédies : le premier titre prévalut dans le public pour ces sortes d'ouvrages, quoique le second expliquât beaucoup mieux leur nature et leur objet. »
Cet hermaphrodite, qui, même avant sa naissance, avait été condamné par le législateur du Parnasse français,

Le comique, ennemi des soupirs et des pleurs,
N'admet point en ses vers de tragiques douleurs.

(Art poétique)

cet hermaphrodite, a résisté aux traits réitérés de la satire et aux cris fréquents du bon goût alarmé.

Autres origines :