Accueil > Les origines commençant par E > L'origine de écran magique

L'origine de Écran magique



Les palingénésies magiques

On a donné le nom emphatique de palingénésies magiques à des écrans sur lesquels d'abord on n'aperçoit, par un artifice caché, que l'esquisse froide, sèche et dénuée de toute couleur, d'une fleur quelconque, mais qui, au moment qu'on les approche du feu, se parent du plus brillant coloris de la nature, et présentent un camaïeu ou différentes couleurs. Lorsque ces écrans se refroidissent, ils reprennent leur ancienne forme, et la couleur disparaît.


Les écrans panoramas

Ce sont des feuilles de carton peintes et découpées, au travers desquelles on voit passer, comme des ombres, des personnages ou des animaux.
Le mécanisme consiste en une bande de papier sur laquelle les sujets sont dessinés : au moyen de deux petits cylindres fixés sur le carton, on roule une feuille de papier, comme le fil sur une bobine. Ce mécanisme très simple produit un tableau motivant assez agréable. M. Gaucheret, de Paris, auteur de cette invention, a obtenu en 1820 un brevet pour cinq ans.

Autres origines :