Accueil > Les origines commençant par E > L'origine de égout

L'origine de Égout


Ce sont des canaux souterrains faits pour l'écoulement des eaux et des immondices d'une ville, d'une rue ou de quelque grande maison.


Les égouts dans la Rome antique

Les égouts de Rome, que les Romains nommaient cloacœ, sont célèbres. Ils furent construits sous le règne de Tarquin l'Ancien. Ils traversaient toutes les parties basses de la ville, et recevant dans leur sein toutes les eaux et toutes les ordures, maintenaient la propreté et la salubrité. Quatre cents ans après qu'ils eurent été construits, Caton le Censeur et son collègue Valcrius Flaccus les firent nettoyer et réparer.
Agrippa, qui fit faire dans Rome tant de travaux aussi remarquables par leur utilité que par leur beauté, construisit, pendant son édilité, des cloaques si grands et si nombreux, que, suivant l'expression de Pline, il bâtit sous la capitale de l'empire romain une ville navigable. Sept ruisseaux s'y précipitaient avec une force capable d'entraîner non seulement les immondices, mais encore les pierres et les décombres que la rapidité des eaux emportait dans ces souterrains. La cloaca maxima, c'est-à-dire le principal des égouts, existe encore, et est un objet d'admiration pour tous les architectes. Elle est bâtie de grandes pierres de taille, et couverte d'une triple voûte. Sa largeur intérieure est de quatorze pieds. Les cloaques de Rome ont été, avec raison, mis au nombre des merveilles de cette ville. Denys d'Halicarnasse, qui y vint sur la fin du règne d'Auguste, dit que trois choses contribuèrent à lui donner une haute idée de la grandeur de Rome : ses routes, ses aqueducs et ses cloaques.


La construction des égouts dans Paris

Ce fut Hugues Aubriot, prevôt de Paris, sous les règnes de Charles et de Charles VI, qui entreprit le premier de faire construire des égouts dans Paris.

Autres origines :