Accueil > Les origines commençant par E > L'origine de entracte

L'origine de Entracte


C'est l'espace de temps qui s'écoule entre la fin d'un acte d'opéra et le commencement de l'acte suivant, et durant lequel la représentation est suspendue, tandis que l'action est supposée se continuer ailleurs. L'orchestre remplit cet espace, en France, par l'exécution d'une symphonie qui porte aussi le nom d'entracte.


Une invention romaine

Il ne paraît pas, dit J.-J. Rousseau, que les Grecs aient jamais divisé leurs drames par actes, ni par conséquent connu les entractes. La représentation n'était point suspendue sur leurs théâtres, depuis le commencement de la pièce jusqu'à la fin. Ce furent les Romains qui, moins épris du spectacle, commencèrent les premiers à le partager en plusieurs parties, dont les intervalles offraient du relâche à l'attention des spectateurs, et cet usage s'est continué parmi nous.

Autres origines :