Accueil > Les origines commençant par E > L'origine de éperon

L'origine de Éperon



Déjà connu dans l'antiquité

A en juger par plusieurs passages des anciens, l'usage des éperons leur était connu. On n'en trouve cependant aucune trace sur les monuments ; il paraît que l'éperon ne consistait qu'en une petite pointe de fer sortant en arrière du talon.


Une marque de distinction en France

Chez nous, les éperons étaient une marque de distinction. On reconnaissait à l'éperon doré, un chevalier parmi des écuyers ; ceux-ci n'en pouvaient porter que d'argentés. Sous Louis-le-Débonnaire, en 816, les seigneurs et les évêques assemblés défendirent aux ecclésiastiques de porter des éperons ; c'était alors une mode pour les gens de cour.

Autres origines :