L'origine de Escrime

Ce mot nous donne en général l'idée de combat entre deux personnes ; il désigne surtout le combat de l'épée, qui est si familier aux Français, qu'ils en ont fait une science qui a ses principes et ses règles.


Un art autrefois inconnu

Aux siècles héroïques, et du temps même d'Homère, la force décidait de tout dans les combats singuliers. L'adresse n'y entrait presque pour rien ; on n'avait pas encore étudié l'art de se battre. Les différents exercices qui apprennent la manière la plus avantageuse de manier les armes n'étaient point inventés ; l'escrime, en un mot, n'était pas alors connue.


L'escrime et l'atteinte au bonnes mœurs

Du temps de Montaigne, l'art de faire des armes était regardé comme une chose capable de porter atteinte aux bonnes mœurs ; et l'on évitait la réputation d'y exceller, comme le courtisan évite un ridicule et l'homme sage un excès.

Utilisation des cookies

1001origines et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, 1001origines ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, 1001origines ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.