Accueil > Les origines commençant par E > L'origine de espagne

L'origine de Espagne



L'étymologie du mot Espagne

« Les Phéniciens, dit Goguet (De l'origine des lois, des arts, etc.), sont incontestablement les premiers navigateurs qui aient reconnu la partie méridionale de l'Espagne et pénétré dans cette extrémité de l'Europe. C'est même dans la langue phénicienne qu'il faut chercher l'étymologie du, nom que ce royaume porte encore aujourd'hui.
On prétend qu'autrefois l'Espagne était remplie d'une si prodigieuse quantité de lapins, que ces animaux, à force, de creuser la terre, allaient jusqu'à renverser les maisons. Saphan, en langue hébraïque, peu différente de la phénicienne, signifie lapin. Spanija, dans la même langue, d'où les Latins ont fait Hispania et nous Espagne, veut dire pleine de lapins. »


Les différents noms attribués à ce pays

Ce royaume considérable eut différents noms : les Latins lui donnèrent celui d'Hespérie, parce qu'il était au couchant de l'Italie ; il est aussi appelé Ibérie à cause de l'Èbre qui l'arrose ; enfin on le nomma Celtibérie. Les Phéniciens, comme il est dit plus haut, découvrirent les premiers les côtes d'Espagne ; mais ce pays était déjà peuplé par les Celtes et les Ibères, dont le mélange produisit le nom de Celtibériens, que portaient ces peuples avec qui les Phéniciens lièrent commerce.


Les différentes invasions

Vers le commencement du Ve siècle, les Suèves, les Goths et les Alains s'emparèrent de l'Espagne, qui était alors au pouvoir des Romains, et y régnèrent près de trois siècles. Julien, comte de Tanger, indigné d'un outrage qu'il avait reçu du roi Roderic, appela les Sarrasins ou Arabes, qui étaient alors maîtres de la côte d'Afrique. Ces barbares conquirent presque toute l'Espagne, et y régnèrent plus de sept cents ans, de 720 à 1480, et répandirent dans ce pays le goût des beaux-arts et des sciences. On les a nommés Maures, parce qu'ils étaient venus par la Mauritanie, province d'Afrique.
Les chrétiens qui s'étaient retirés dans les montagnes des Asturies et de Léon s'y donnèrent un roi, nommé Pélage, qui mourut en 737. Ce fut ce même Pélage qui, dans le VIIIe siècle, commença à repousser les Maures. Ses successeurs marchèrent sur ses traces, et continuèrent une entreprise qui fut constamment marquée par des succès.
Plus de deux cents ans s'écoulèrent depuis l'établissement monarchique de Ferdinand et d'Isabelle, jusqu'à l'établissement de la maison de Bourbon. C'est vers l'année 1707 qu'eut lieu l'avènement du duc d'Anjou au trône d'Espagne. Ce prince prit le nom de Philippe V.

Autres origines :