Accueil > Les origines commençant par E > L'origine de espionnage

L'origine de Espionnage



Les espions de police en France

L'espionnage, dit Montesquieu, n'est jamais tolérable ; s'il pouvait l'être, c'est qu'il serait exercé par d'honnêtes gens ; mais l'infamie nécessaire de la personne fait juger de l'infamie de la chose. On reprochait à M. d'Argenson de n'employer pour espions de police que des fripons et des coquins. Trouvez-moi, répondit-il, d'honnêtes gens qui veuillent faire ce métier. (Improvisateur français)
C'est au père Joseph, capucin si fameux sous le ministère du cardinal de Richelieu, qu'on doit l'établissement des premiers espions soudoyés par la police, établissement qui remonte à l'année 1629.

Autres origines :