Accueil > Les origines commençant par F > L'origine de fantaisie

L'origine de Fantaisie



La différence entre le caprice et la fantaisie

On donne ce nom à une pièce de musique instrumentale que l'on exécute en la composant. J.-J. Rousseau remarque qu'il y a cette différence entre le caprice et la fantaisie, que le caprice est un recueil d'idées singulières et disparates que rassemble une imagination échauffée, et qu'on peut même composer à loisir : alors que la fantaisie peut être une pièce très régulière qui ne diffère des autres qu'en ce qu'on l'invente en l'exécutant, et qu'elle n'existe plus sitôt qu'elle est achevée.
Ainsi le caprice est dans l'espèce et l'assortiment des idées, et la fantaisie dans leur promptitude à se présenter. Il suit de là qu'un caprice peut fort bien s'écrire, mais jamais une fantaisie ; car, sitôt qu'elle est écrite ou répétée, ce n'est plus une fantaisie, c'est une pièce ordinaire.

Autres origines :