Accueil > Les origines commençant par F > L'origine de farandole

L'origine de Farandole


En Provence la danse vraiment nationale, au rapport de M. Millin (Voyage dans les départements du midi de la France), est la farandoulo, qui paraît être grecque d'origine.


La description de la farandole

Dix, vingt, trente et même cent personnes se tenant par la main, forment une chaîne où les sexes sont quelquefois confondus ; cette chaîne alors, est menée par un homme ou par une femme ; d'autres fois la chaîne est entièrement composée d'hommes ou de femmes. Lorsque ces bandes joyeuses viennent à se rencontrer, elles passent rapidement l'une devant l'autre en sens contraire. Tous ceux qui la composent sautent au son du galoubet et du tambourin, ou en répétant un air qu'entonne celui qui les conduit. On parcourt ainsi les rues, et l'on vient former plusieurs cercles autour du mai ou du gros noyer sous lequel le bal est établi. Souvent il arrive que l'impétuosité de la course fait rompre en plusieurs points cette chaîne mobile : on dirait alors un ver partagé en différentes parties, dont toutes remuent et paraissent vouloir se rejoindre. En effet, chaque portion de la farandoulo se rapproche, et la danse recommence.


Proche d'une espèce de danse antique

Le beau bas-relief antique, qui est connu sous le nom de la danse borghèse, représente réellement une espèce de farandoulo, dans la manière dont on l'exécute aujourd'hui.

Autres origines :