Accueil > Les origines commençant par F > L'origine de férie

L'origine de Férie



L'étymologie du mot Féries

Féries, du latin ferire (frapper), parce que chez les anciens les jours de fêtes étaient particulièrement destinés aux sacrifices dans lesquels la victime était frappée ou immolée. Or ces jours de fêtes étaient des jours de repos, de sorte que le mot férie entraîne avec lui l'idée de cessation de travail, de suspension d'affaires. C'est dans ce sens qu'on dit encore feriæ forenses, feriæ academicæ, les vacations du barreau, les vacances de l'université.


Des féries romains aux jours de fêtes chrétiennes

Les Romains avaient deux sortes de féries, les unes publiques et les autres particulières. Des gentils, ce mot passa chez les chrétiens. Il fut d'abord appliqué aux fêtes et dimanches, et alors il conserva sa première signification. Mais le mot férié ne tarda pas à être dénaturé, quand, appliqué au dimanche seulement, puis aux simples jours de la semaine, pour signifier, dans le rit ecclésiastique, jour d'office simple, les jours de fêtes furent précisément ceux auxquels cette dénomination cessa de convenir.

Autres origines :