Accueil > Les origines commençant par F > L'origine de février

L'origine de Février



L'étymologie du mot Février

Février, en latin februarius, dont le b est changé en v, comme dans fève, en latin faba. Le mot februarius fut formé de februalia, nom que les Romains donnaient aux sacrifices expiatoires ou aux lustrations que tout le peuple pratiquait pendant le dernier mois, pour se laver des fautes commises dans le cours de l'année.


Le mois des lustrations et des sacrifices

Ainsi le mois de février était, chez les Romains, le dernier mois de l'année. Quoique en général le nom de lustrations fût donné par les anciens aux sacrifices expiatoires, au propre il s'employait pour désigner les sacrifices offerts pour apaiser les-dieux, lorsque quelques grands crimes avaient été commis, ou bien pour appeler leur bénédiction sur les biens de la terre et les récoltes. On appelait faire ce sacrifice ambarvalle pour circum ambire, se promener autour ; ce que nous exprimons par le mot procession. Tous les cinq ans, le peuple romain faisait des lustrations dans le champ de Mars ; peut-être doit-on rapporter à cette origine la période de cinq années que l'on appelle lustre. Dans ce mois le soleil entre dans le signe des poissons.

Sitôt que du Bélier l'étoile radieuse
Efface des Poissons l'écaille pluvieuse,
Tous les ans, dans nos prés, tu renais, tu fleuris.

(Desaintange)

Chez les Romains, ce mois était sous la protection de Neptune. Ils le représentaient sous l'image d'une femme vêtue de bleu, dont la tunique est relevée par une ceinture. Elle tient entre ses mains un oiseau aquatique, et porte sur la tête une urne d'où l'eau coule en abondance, pour désigner que c'est le mois des pluies, ce qu'expriment encore le héron et le poisson qui sont à ses pieds.

Autres origines :