Accueil > Les origines commençant par F > L'origine de flèche

L'origine de Flèche



Depuis la plus haute antiquité

L'usage de l'arc et de la flèche remonte à l'antiquité la plus reculée ; leur forme a varié, et les flèches avaient plus ou moins de longueur chez les différents peuples qui s'en servaient.
Cette arme, que les Romains nommaient sagitta, était différente du javelot. Longue et grêle, elle pénétrait d'autant plus facilement dans le corps qui en était frappé qu'elle était lancée avec plus de force, et la blessure toujours dangereuse devint mortelle, dès que des peuples eurent appris l'art funeste d'empoisonner leurs flèches.


L'empoisonnement des flèches

M. de Paw croit que les Gaulois empoisonnaient leurs armes avec le suc du caprifiguier. M. Charles Coquebert, dans un mémoire lu à la société philomatique, en 1798, observe que les anciens habitants de l'Europe se servaient de trois sortes de plantes pour empoisonner leurs flèches, savoir : l'hellébore blanc, l'hellébore noir et l'aconit tue-loup (aconitum lycoctonum). Il y a joint aussi l'aconit paniculé (aconitum cammarum).

Autres origines :