Accueil > Les origines commençant par F > L'origine de for-l'evêque

L'origine de For-l'Evêque



Un bâtiment autrefois occupé par le prévôt

L'évêque de Paris, dit M. Dulaure (Histoire physique, civile et morale de Paris), avait sa cour de justice dans un bâtiment situé sur le territoire et dans la rue de Saint-Germain-l'Auxerrois. Ce bâtiment, nommé Episcopi Forum, For-l'Évêque, fut en grande partie reconstruit en 1652. Alors on le destina aux personnes détenues pour dettes, aux comédiens réfractaires ou incivils. En 1780, devenu inutile, on le démolit.
Le prévôt ou juge de l'évêque y faisait autrefois sa demeure. Les diverses peines qu'il infligeait, par ses jugements, étaient, suivant la gravité du délit, subies dans des lieux différents. S'agissait-il de faire pendre ou brûler vifs les condamnés, l'exécution avait lieu hors de la banlieue de Paris. S'agissait-il de la bagatelle de leur faire couper les oreilles, le prévôt avait alors le droit incontestable de faire exécuter ce jugement sur la place du Trahoir. C'est ce que nous apprend l'abbé Lebeuf, qui produit le texte manuscrit d'un acte authentique où ce droit du prévôt de l'évêque est reconnu.

Autres origines :