Accueil > Les origines commençant par G > L'origine de gaze

L'origine de Gaze



Un tissu originaire de Gaza

Selon Du Cange, ce tissu léger a été ainsi nommé, parce qu'il est venu premièrement de Gaza, ville de Syrie. Il paraît que cette étoffe était connue du temps de Pétrone, et que les anciens avaient des gazes très fines. La gaze de Cos était si transparente qu'elle laissait voir le corps comme à nu ; c'est pourquoi Varron appelait les habits qui en étaient faits vitreas togas (des robes de verre), et Publius Syrus les nomme ventum textilem (du vent tissu), nebulam lineam (une nuée de lin). Cette gaze, au rapport de Pline, avait été inventée par une femme appelée Pamphila.
On faisait la gaze de Cos d'une soie très fine qu'on teignait en pourpre avant que de l'employer, parce qu'après que la gaze était faite, elle n'avait pas assez de corps pour souffrir la teinture. C'était à Misiras, aujourd'hni Mascari, tout auprès de l'île de Cos, qu'on pêchait les huîtres qui produisaient cette pourpre dont on teignait la gaze, pour rendre encore plus précieux les habits qu'on en faisait.


Une mode de plus en plus répandue

Il n'y avait dans les commencements que les courtisanes qui osassent mettre à Rome de tels habits ; mais les autres femmes ne tardèrent pas à les imiter ; la mode en subsistait même encore du temps de saint Jérôme.

Autres origines :