Accueil > Les origines commençant par H > L'origine de hippomanès

L'origine de Hippomanès



Les deux sortes d'hippomanès

Ce mot, qui vient du grec hippos (cheval), et mainomai (être furieux), signifie deux choses dans les écrits des anciens : 1° une certaine liqueur qui coule des parties naturelles d'une jument en chaleur ; 2° une excroissance de chair que les poulains nouveau-nés ont quelquefois sur le front, selon Pline.


Les croyances relatives à l'hippomanès

Les anciens prétendaient que ces deux sortes d'hippomanès ont une vertu singulière dans les philtres et autres compositions destinées à des maléfices ; que la cavale n'a pas plus tôt mis bas son poulain, qu'elle lui mange cette excroissance charnue, sans quoi elle ne voudrait pas le nourrir ; qu'enfin si elle donne le temps à quelqu'un d'emporter ce morceau de chair, la seule odeur la fait devenir furieuse.


Les connaissances nouvelles sur l'hyppomanès

Daubenton a prouvé que l'hippomanès, sur lequel on a débité tant de contes, n'était que le sédiment de la liqueur placée entre l'amnios et l'allantoïde. On le trouve non seulement dans la jument, mais encore dans l'ânesse et dans la vache.

Autres origines :