Accueil > Les origines commençant par H > L'origine de hospice

L'origine de Hospice


Ce mot, qui signifia dans son origine un lieu où on loge les étrangers, est devenu, depuis la révolution, synonyme d'hôpital. C'est ainsi qu'on dit: l'hospice de la Maternité, l'hospice Beaujon, etc.


L'hospice D'aufrédi

Un riche négociant de La Rochelle, nommé Aufrédi, avait armé pour les Grandes-Indes trois vaisseaux qui contenaient à peu près toute sa fortune. Quelques mois après il reçoit la nouvelle que l'équipage a péri, corps et biens. Il se résigne, vend ce qui lui reste, fait face à ses engagements : il espère que ce trait de loyauté relèvera son crédit auprès de ses amis et de ses connaissances. De vains compliments de condoléance sont tout ce qu'il recueille de ceux qu'il a traités à sa table, crédités de sa signature, aidés de sa bourse. Aufrédy quitte La Rochelle, se rend à Marseille, prend un habit de matelot, se mêle parmi les mariniers du port, leur conte ses malheurs, les attendrit, travaille avec eux, s'en fait estimer et chérir.
Trois ans après, on signale trois vaisseaux ; ils s'approchent, on va les reconnaître : ce sont les vaisseaux d'Aufrédi. Aufrédi distribue cent mille francs à ses compagnons du port, et retourne à La Rochelle, où la nouvelle du retour de ses vaisseaux l'avait précédé. Que de félicitations et d'offres de services de la part de ceux qui, trois ans auparavant, l'avaient éconduit ! Il feint de croire à ces démonstrations, remercie et caresse tout le monde, et donne un grand repas aux amis. On boit à la bonne fortune de M. Aufrédi. Mais, dites donc, monsieur Aufrédi, quel emploi comptez-vous faire de vos fonds ? Si ma maison... Ah çà! monsieur Aufrédi, disent les mamans, vous êtes jeune encore ; à quarante-trois ans, ce serait un meurtre de rester veuf (sa femme et sa fille unique étaient mortes de chagrin).
Cependant l'intendant de la marine, un échevin, l'évêque de La Rochelle et un notaire arrivent avec un contrat tout dressé. Messieurs, dit Aufrédi, pour ne pas être trompé par de faux amis ou des égoïstes endurcis, j'ai pris le parti de partager ma fortune avec des hommes que les richesses n'ont point enorgueillis. Je fonde un hospice pour les pauvres ; les marins y auront les premières places ; il portera mon nom, et je vivrai dans la mémoire de ceux qui l'habiteront. A l'instant le contrat est signé, l'hospice est nommé l'hospice d'Aufrédi.

Autres origines :