Accueil > Les origines commençant par H > L'origine de hôtel

L'origine de Hôtel


On donnait anciennement ce nom à la maison du roi. De là vient qu'on dit encore le grand-prévôt de l'hôtel, le maître des requêtes de l'hôtel.


L'hôtel de ville

C'est la maison publique où se tient le conseil des officiers et bourgeois d'une ville pour de libérer sur les affaires communes, c'est-à-dire sur les affaires qui intéressent la communauté des habitants ; aussi, pendant la révolution ces maisons, rendues à leur première destination, furent-elles appelées maisons communes.
Lorsque les hommes réunirent leurs habitations pour vivre en société, ce qui forma les villes, il y eut dans chacune de ces villes une place désignée pour être le lieu des délibérations générales sur ce qui regardait le bien public. C'était dans ces places que les magistrats qu'ils se choisirent, et auxquels ils confièrent le soin de les gouverner, rendaient leurs jugements ; mais, comme le temps ne permettait pas toujours de rendre ces jugements à découvert, il y avait, au milieu ou proche de ces places, des loges ouvertes de tous côtés, pour s'y assembler. La justice s'y rendait dans les mauvais temps ; et elles n'avaient simplement que la couverture, pour ne point faire perdre le souvenir qu'il est de l'essence de la vraie justice d'être administrée en un lieu où tout le peuple puisse être témoin de la manière dont on le gouverne.
Quelques unes de ces loges appuyées contre un mur, et qui n'étaient ouvertes que par-devant en forme d'arcades, furent appelées portiques. Ce furent là les premières maisons de ville ; car ces loges et portiques, après avoir servi les matins à rendre la justice, étaient le reste de la journée des lieux d'assemblée, où la plupart des habitants se trouvaient, les uns pour y traiter d'affaires de famille, les autres pour y parler de commerce, de sciences ou de nouvelles. On sait que le portique d'Athènes donna naissance à une secte de philosophes.
L'établissement de la plupart de nos hôtels de ville remonte au temps de l'établissement des communes, et conséquemment vers le commencement du XIIe siècle.


L'hôtel de ville De Paris

L'hôtel De Ville De Paris, tel que nous le voyons aujourd'hui, bâti sur les dessins d'un architecte italien, nommé Dominique Cortone, fut commencé sous François Ier ; et le 15 juillet 1533, Pierre Viole, prévôt des marchands, en posa la première pierre. Ce bâtiment fut achevé sous Henri IV. C'est là que la municipalité de Paris siégeait à l'époque fameuse du 9 thermidor.


L'Hôtel des Monnaies

Au commencement de la monarchie, on frappait des espèces en différentes villes de France. Charlemagne ordonna le premier qu'il n'en serait plus fabriqué que dans son palais. Mais Charles-le-Chauve ayant ordonné, en 864, que la fabrication des monnaies se ferait non seulement dans son palais, mais encore à Quentouvic, Rouen, Reims, Sens, Paris, Orléans, Nesle et Narbonne, alors il fut établi dans chacune de ces villes un hôtel des monnaies avec des officiers pour administrer et surveiller la fabrication des espèces. François Ier, par son ordonnance du mois de janvier 1549, fit mettre sur les monnaies les lettres dont chacune marque la ville où elles ont été fabriquées.
Ce fut le 20 avril 1771, que l'abbé Terray, ministre d'état et contrôleur général des finances, posa, au nom du roi, la première pierre du principal corps de cet hôtel, qui ne fut construit, sur le quai de Conti, qu'en 1774. Ce superbe monument remplaça, suivant sa destination, l'ancien hôtel des monnaies.

Autres origines :