Accueil > Les origines commençant par I > L'origine de invalide

L'origine de Invalide



L'hôtel des invalides

Au XVe siècle, les soldats invalides vivaient d'aumônes, de brigandage, ou, se plaçant dans les châteaux de quelques seigneurs en qualité de mortes-payes, y étaient nourris en contribuant à la garde de ces forteresses ; ou bien le roi leur accordait des places de religieux lais dans des abbayes et prieurés du royaume.
Henri IV fut le premier roi de France qui essaya de réparer cette injustice : il plaça dans l'hôpital de l'Oursine ou de la Charité-Chrétienne, qu'avait institué Nicolas Houel, des officiers et des soldats blessés à son service ; et par ses édits des années 1597, 1600 et 1604, il les mit en possession de cet hôpital, pour y être logés, nourris et médicamentés.
Louis XIII, en 1634, plaça des invalides à Bicêtre, qu'il érigea en commanderie de Saint-Louis.
Louis XIV, dont les guerres accrurent le nombre des invalides, sentit le besoin de construire de plus vastes bâtiments pour les loger. Il fit acheter un emplacement convenable ; et par arrêt de son conseil, du 12 mars 1670, il assigna des fonds nécessaires aux frais de construction et à la dotation de cet établissement.
Le 30 novembre 1670, on commença les fondations. En 1674, l'édifice était déjà en état d'être habité par les officiers et les soldats. Au mois d'avril de cette dernière année, le roi, par un édit, déclara l'objet de l'institution, lui donna des règlements, et la qualifia d'Hôtel royal des Invalides. (Dulaure, Histoire de Paris)

Autres origines :