Accueil > Les origines commençant par I > L'origine de ivoire

L'origine de Ivoire



La sculpture en ivoire dans la Grèce antique

Les Grecs savaient travailler l'ivoire et l'employer à différents usages. Ils l'appliquaient sur des sièges et sur d'autres meubles pour y servir d'ornement. Ces ouvrages étaient d'un grand prix et très recherchés. Il devait même y avoir dans la Grèce des artistes distingués par leur goût et par leur adresse à travailler cette matière. Homère parle d'un certain Iemalius comme d'un ouvrier qui excellait dans ces sortes d'ouvrages.
Dès les temps les plus reculés, les Grecs, dit Winckelmann dans son Histoire de l'art chez les anciens, sculptèrent en ivoire. Homère parle souvent de fourreaux et de gardes d'épées, même de lits et d'autres ustensiles faits de cette matière. Les chaises des premiers rois et des consuls à Rome étaient aussi d'ivoire. Les anciennes lyres étaient en ivoire. Il y avait en Grèce plus de cent statues d'ivoire et d'or, la plupart très antiques, et presque toutes au-dessus de la stature humaine.


Une sculpture plus récente

On fait maintenant de cette substance des ouvrages d'une extrême délicatesse. En 1823, à l'exposition des produits de l'industrie française, on a vu un petit vaisseau en ivoire, avec ses agrès, ses voiles, ses cordages, etc., qui fut l'objet de l'admiration.

En complément :

Autres origines :