Accueil > Les origines commençant par L > L'origine de lamie

L'origine de Lamie


Lamie, du latin lamia, être fabuleux.


L'ancêtre des ogresses des contes de fées

Cette reine, d'une extrême beauté, habitait, selon la fable, un antre vaste et garni d'ifs et de lierre ; mais, en punition de la férocité de son caractère, elle fut transformée en bête sauvage. Ayant perdu tous ses enfants, elle tomba dans un tel désespoir, qu'elle faisait enlever ceux des autres femmes d'entre leurs bras pour les massacrer elle-même. C'est pour cela, dit Diodore de Sicile, que cette femme est devenue odieuse à tous les enfants, qui craignent même d'entendre prononcer son nom.
« Comme on a feint, dit Dacier, qu'il y avait un Lamus, roi des Lestrigons, qui se nourrissait de chair humaine, on a feint aussi qu'il y avait en Libye une reine appelée Lamia qui dévorait les enfants... Les Romains, ajoute Dacier, convertissaient cette Lamia en une espèce de sorcière horrible qui dévorait les enfants ; et les nourrices se servaient de ce nom comme d'un épouvantail pour faire peur à leurs enfants, et pour les apaiser. »
Les ogres et les ogresses que nous trouvons dans nos contes de fées ne sont, comme on le voit, que le Lamus et la Lamia des anciens.

Autres origines :