Accueil > Les origines commençant par L > L'origine de laminoir

L'origine de Laminoir



Utilisé à partir du XVIIe siècle

C'est, comme on le sait, une machine où l'on fait passer les lames d'or, d'argent, de cuivre, etc., pour leur donner l'épaisseur qui convient à l'usage qu'on en veut faire. Cette machine, qui a reçu ce nom parce qu'elle réduit en lames plus minces les métaux qui sont soumis à son action, n'a commencé à être connue en France qu'en 1638, quoiqu'elle fût dès lors depuis longtemps en usage en Allemagne, d'où elle avait été importée. Elle reçut successivement plusieurs degrés d'amélioration.


L'invention du laminoir mécanique

En 1806, M. Colon a obtenu un brevet d'invention pour un laminoir mécanique avec des cylindres nouveaux qui sont taillés dans toute leur circonférence en losanges, ronds, ovales, en toutes sortes de moulures et cannelures. On y introduit le fer, qui prend la forme par laquelle on le contraint de passer, sans bavures ni coupures. On n'avait point encore obtenu ce genre de travail avec autant de perfection ; il est à désirer que l'invention de M. Colon se propage dans nos ateliers, où le laminage s'exécute rarement sans bavures.
M. Droz a apporté un grand perfectionnement au laminoir employé dans la fabrication des monnaies.

Autres origines :