Accueil > Les origines commençant par L > L'origine de légion

L'origine de Légion



La légion romaine

La légion fut, dès son origine, le corps le plus considérable de la milice romaine. Elle tirait son nom du mot legere (choisir), parce qu'on ne choisissait pour la former que les citoyens les plus capables du service militaire, et ceux qui avaient quelque bien. La qualité de citoyen romain, que devaient avoir tous les soldats de la légion, faisait la principale différence entre ces corps et les troupes auxiliaires. La légion comprenait dix cohortes, trente manipules et soixante centuries ; dans la marche elle formait un carré ; rangée en bataille, elle s'étendait sur trois lignes dont chacune contenait dix manipules.
« Ce corps de troupes institué par Romulus, n'eut d'abord que trois mille hommes d'infanterie et trois cents de cavalerie. Sous les consuls on le vit porter à quatre mille fantassins et à trois cents chevaux ; il varia ensuite, selon les besoins de la république. Auguste le composa de 6826 hommes, dont 726 cavaliers ; mais Tibère réduisit le nombre des chevaux à 126. Septime Sévère forma, comme les Macédoniens, une phalange ou bataillon carré de trente mille hommes : les légions n'étaient alors que de cinq mille guerriers ; mais les successeurs de ce prince les rendirent plus considérables. » (Toulotte, Histoire philosophique des empereurs romains)

Autres origines :