Accueil > Les origines commençant par L > L'origine de lembertine

L'origine de Lembertine



Une invention de M. Lambert

Lembertine, ou espèce de pétrin inventé par M. Lambert, à Paris, d'où lui vient son nom.
M. Lambert, est-il dit dans le Bazar parisien (1822, 1823), avait, dès 1796, conçu l'idée d'un pétrin mobile, quand la société d'encouragement proposa un prix de 1500 francs pour une machine qui pût, sans efforts pénibles de la part du pétrisseur, amener la pâte à l'état le plus parfait de pâte ferme ou molle à volonté.


Les avantages de la lembertine

C'est le problème qu'a résolu la lembertine : des expériences réitérées, faites tant à Paris qu'à Lyon et à Rouen, en ont démontré les avantages, qui consistent, 1° à rendre la profession de boulanger moins pénible, et à offrir aux garçons le moyen de travailler jusqu'à soixante ans et plus, tandis que le pétrissage à bras laisse arriver à peine un homme au période de quarante à cinquante ans ; 2° à éviter aux garçons boulangers l'aspiration d'une grande quantité de farine qui les rend asthmatiques de très bonne heure ; 3° à donner la facilité, en cas de manque de bras, de pouvoir remplacer les boulangers par des hommes de peine, ou par un manège qu'une chute d'eau, qu'un cheval ferait mouvoir ; 4° à obtenir un pain d'une qualité supérieure, puisque cette qualité cesse de dépendre du plus ou moins de force, du plus ou moins de paresse du geindre ; 5° à assurer que l'aliment de toutes les classes de la société ne sera plus désormais arrosé de la sueur de ceux qui le préparent.

Autres origines :