Accueil > Les origines commençant par L > L'origine de litre

L'origine de Litre



Une ceinture funèbre

C'est un lé de velours noir, sur lequel on pose les écussons des armes des princes et autres seigneurs, lors de leurs obsèques. On entend aussi par le terme de litre une bande noire, peinte en forme de lé de velours sur le mur d'une église, sur laquelle on peignait les armoiries des patrons et des seigneurs hauts justiciers, après leur décès.
L'usage des litres n'a commencé que depuis que les armoiries sont devenues héréditaires dans les familles. Cet usage fut d'abord introduit en l'honneur des patrons, et ensuite étendu aux seigneurs hauts justiciers.


L'étymologie du mot Litre

Ce mot, selon Ménage, vient de lithra, qui signifie en grec une couronne imitée par ce lé de velours ou de peinture qui environne l'église ; ou de listra, qui signifie une bande d'étoffe longue et étroite. Il réfute, avec raison, l'opinion de Maréchal, qui, dans son Traité des droits honorifiques, le fait venir du latin litura, parce qu'on noircit les murs de l'église.

Autres origines :