Accueil > Les origines commençant par L > L'origine de louis d'or

L'origine de Louis d'or


Pièce de monnaie de France, qu'on a commencé à fabriquer sous le règne de Louis XIII, en 1640.


Une anecdote à propos des premiers louis d'or

On fabriqua, pour la première fois, la majeure partie des louis d'or au moulin, dont enfin l'utilité fut reconnue et protégée par le chancelier Séguier, contre les oppositions et les cabales qui duraient depuis vingt-cinq ans, et qui avaient obligé Briot, l'auteur de cette invention, à la porter en Angleterre, où l'on n'hésita pas de l'adopter sur-le-champ.
Le surintendant de Bullion, ayant donc fait frapper en 1640 les premiers louis qui aient paru en France, imagina de donner un dîner à cinq seigneurs de ses courtisans, fit servir au dessert trois bassins pleins de ces nouvelles espèces, et leur dit d'en prendre autant qu'ils voudraient. Chacun se jeta avidement sur ce fruit nouveau, en remplit ses poches et s'enfuit avec sa proie, sans attendre son carrosse. Le surintendant riait beaucoup de la peine qu'ils avaient à marcher. Le paiement de quelques dettes de l'état eût également pu donner cours à ces premières espèces ; mais ce moyen n'eût pas été si noble, au jugement de M. de Bullion et de ses convives.


Les différentes sortes de louis

On fit aussi dans ce temps-là des demi-louis, des quadruples et des pièces de dix louis ; mais ces deux dernières espèces ne furent que des pièces de plaisir, et n'ont point eu cours dans le commerce. Le célèbre Warin en avait fait les coins ; jamais les monnaies n'ont été si belles, ni si bien monnayées, que pendant que cet habile homme en eut l'intendance.


Le louis d'argent

Pièce de monnaie de France que l'on commença à fabriquer sous Louis XIII, en 1641, et par conséquent peu de temps après les louis d'or. L'ordonnance porte que les louis d'argent seront fabriqués les uns de soixante sous, les autres de trente sous, de quinze sous et de cinq sous.
Le louis d'argent de soixante sous s'est nommé ensuite petit écu, et partout où il est parlé d'écu avant l'an 1641, il faut toujours l'entendre de l'écu d'or.

Autres origines :